mercredi 30 novembre 2016

L'aubade est un homme



                                           

                      Une posture glanée sur les rythmes.
                      Je remonte le temps quand tu discernes les actes,
                      l'étourdissement de la vitesse nous nargue.